Le retour au travail

Mise en contexte

Le retour au travail est un processus qui comporte six étapes : 1) Arrêt de travail et période de récupération; 2) Première communication avec le travailleur par le milieu de travail; 3) Évaluation du travailleur (capacités) et de son travail (exigences); 4) Développement de la solution de RT avec mesures d’aménagements au travail; 5) Reprise du travail (jour 1); 6) Suivi du RT (dans les semaines suivantes).

Différents acteurs interviennent lors du processus de RT : les acteurs du milieu de travail et les consultants ou experts (professionnels de la santé, ergonomes, hygiénistes du travail). La présente section vous aidera à les coordonner de manière adéquate.

Introduction et objectifs

Aborder le retour au travail ( RT RT Retour au travail  ) peut s’avérer une tâche complexe. Toutefois, une meilleure connaissance de ses principes ainsi que des interventions et actions à effectuer peuvent vous guider dans votre pratique.

Dans cette section, tel qu’illustré et expliqué par la figure 5, l’information est organisée selon trois perspectives (globale, scientifique et empirique) afin de décrire les trois types d’information que sont le processus, les interventions et les pratiques en entreprise dans le cadre d’un RT RT Retour au travail  .

Les contenus présentés dans cette section tiennent compte du caractère multidimensionnel (individuel, organisationnel et sociétal) de l’ incapacité au travail et, par le fait même, du processus de RT RT Retour au travail  et de la réadaptation au travail .

Ils s’appuient sur le modèle biopsychosocial (Engel, 1977). Ce dernier permet en effet de reconnaître l’importance de mobiliser des acteurs et des parties prenantes provenant de divers milieux ou systèmes (milieu de travail, système de santé, système assurantiel), tout en considérant les traits personnels du travailleur (physiques et psychologiques).

«Le travail est bon pour nous»

Dans notre société, le travail est généralement perçu comme « bon pour nous », parce qu’il contribue à notre épanouissement personnel ainsi qu’à la prospérité financière et sociale.

La plupart des gens qui travaillent peuvent en effet vous démontrer par certains arguments économiques, sociaux et moraux que le travail permet d’améliorer leur bien-être, celui de leurs familles ou de leurs communautés.

Cependant, si le travail peut être bon pour la santé, certaines conditions négatives peuvent y nuire, comme le peu de soutien aux employés, la rigidité des horaires, le manque de clarté dans les tâches ou les objectifs de l’organisation. ( OMS Organisation mondiale de la santé , 2017).

C’est pourquoi des chercheurs soutiennent qu’un changement d’idéologie est nécessaire afin de justifier cette maxime, à commencer par un environnement de travail sain.

La désinsertion socioprofessionnelle due à l’arrêt de travail entraînerait des conséquences négatives sur le travailleur comme l’isolement social, l’inactivité ou la fluctuation sur l’humeur (Ozguler, Loisel, Boureau et Leclerc, 2004).

D’ailleurs, une revue systématique des effets bénéfiques du RT RT Retour au travail  sur la santé a conclu que le RT RT Retour au travail  est bon pour la santé alors qu’une période prolongée sans emploi a l’effet opposé (Rueda et coll., 2012). Le RT RT Retour au travail  peut donc être thérapeutique en soi (Ozguler et coll., 2004), pourvu que le milieu de travail ne présente plus de risque pour le travailleur.

Objectifs de cette section

Formuler des recommandations pour guider les acteurs dans la réalisation d’un RT RT Retour au travail  sain et durable des travailleurs.

Objectifs spécifiques de cette section

En termes de processus :
  • Donner une vue d’ensemble des activités essentielles et des approches permettant un RT RT Retour au travail  sain et durable.

En termes d’ intervention :

  • Identifier les interventions efficaces;
  • Décrire les composantes de ces interventions;
  • Comprendre l’avantage de combiner des composantes d’interventions pour le bien-être du travailleur.
  • Comprendre les facteurs qui influencent le RT ou la durée d’absence.

En termes de pratiques optimales :

  • Décrire les bonnes pratiques en milieu de travail pour un RT RT Retour au travail  sain et durable : les stratégies organisationnelles et les actions à réaliser dans le milieu de travail par tous les acteurs concernés.

Perspectives du retour au travail


Figure 5 – Perspectives du RT RT Retour au travail 

Le Processus de RT RT Retour au travail  désigne un ensemble d’ activités essentielles qui caractérisent un RT RT Retour au travail  sain et durable. Nous adoptons ici une perspective plus globale, soutenue par les données probantes afin de comprendre le RT RT Retour au travail  de façon macroscopique.

Les Interventions de RT RT Retour au travail  font référence aux actions réalisées par un ou plusieurs professionnels qualifiés généralement hors de l’organisation (par ex. professionnels de la santé, ergonome). Elles sont effectuées en collaboration avec un ou plusieurs acteurs en milieu de travail (par ex. le responsable de la gestion des absences). L’objectif est d’abord thérapeutique en termes de restauration des capacités du travailleur et ultimement, il découle sur le RT RT Retour au travail  sain et durable. Ici, les données proviennent de revues systématiques. Leur utilisation judicieuse s’enracine dans l’evidence-based médecine (EBM; perspective scientifique). Les interventions visent, entre autres, à augmenter la qualité de vie des travailleurs, à réduire l’influence des facteurs défavorables et à promouvoir les facteurs favorables au RT.

Les Pratiques en milieu de travail pour un RT sain et durable renvoient, à des stratégies organisationnelles et à des actions spécifiques à une étape et à un groupe d’acteurs du milieu de travail. Elles visent un changement de culture d’entreprise pour permettre un RT RT Retour au travail  sain et durable. Nous adoptons ici une perspective empirique, l’information colligée provenant de l’observation des pratiques en milieu de travail.

Éléments de méthodologie

 

Processus de RT, une vision globale

Le RT RT Retour au travail  est vu comme un processus. Il s’agit donc d’un enchaînement d’ actions réalisées par divers acteurs provenant de différents systèmes (santé, milieu de travail, assureur). Les interventions peuvent être cliniques ou non-cliniques, soit menées à l’intérieur ou à l’extérieur du milieu de travail.

La mise en place d’un processus de RT RT Retour au travail  vise :

  • l’application d’une culture d’entreprise axée sur la SST SST Santé et sécurité au travail  et découlant des principes généraux d’un RT RT Retour au travail  sain et durable;
  • la collaboration entre les acteurs à chaque étape du RT RT Retour au travail  , incluant les activités essentielles à son bon déroulement;
  • la connaissance de ses rôles et responsabilités, mais également ceux des autres acteurs du RT RT Retour au travail  , afin de faciliter cette collaboration.

Forces et limites de cette section

Forces :

  • À notre connaissance, aucune autre ressource électronique ne rencontre l’objectif de synthétiser les meilleures interventions et pratiques d’un RT RT Retour au travail  sain et durable pour réduire l’absence prolongée en termes de scientificité. Il s’agit d’une avancée significative pour les acteurs concernés.
  • Les recommandations se situent dans l’interface « clinique – milieu de travail » et non seulement sur le versant clinique ou milieu de travail pris isolément. Elles visent donc l’éducation sur la santé et la sécurité physique et psychologique et ses interactions avec le milieu de travail ou relevant de sa responsabilité. Elles visent également l’éducation sur le rôle des acteurs pour un RT RT Retour au travail  sain et durable.
  • Les recommandations tiennent compte des aspects spécifiques d’un RT RT Retour au travail  sain et durable tels que : 1) le problème de santé ciblé ( TMS TMS Troubles musculosquelettiques  ou TMC TMC Troubles mentaux courants ), 2) les types d’interventions et composantes efficaces afin de mieux comprendre la complexité du processus et des pratiques d’un RT RT Retour au travail  sain et durable et 3) les résultats en termes du RT RT Retour au travail  .

Limites :

  • Bien que les recommandations renvoient à des interventions efficaces qui recoupent celles utilisées dans les milieux de la psychologie (par ex. programme de type cognitif-comportemental), les résultats rapportés ne sont pas de nature psychologique uniquement. C’est l’intégration des savoir-faire de la psychologie dans les pratiques d’un RT RT Retour au travail  sain et durable qui est mis de l’avant.
  • Les recommandations ne visent pas la mise en œuvre des interventions efficaces et de leurs composantes, car l’état des connaissances ne permet pas une telle formulation. Il s’agit de lignes directrices générales.
  • En conséquence, les recommandations ne tiennent pas compte des aspects suivants : 1) les ressources disponibles (dans l’entreprise, dans le système de santé), les politiques des organisations impliquées ou de la législation en vigueur dans certains territoires, 2) les avantages et les inconvénients de chaque intervention et 3) les mécanismes explicatifs des interventions ciblées.

Mises en garde :

Que vous soyez un acteur du milieu de travail ou un professionnel qualifié en lien avec le milieu de travail, il est important de faire preuve de vigilance dans le choix et la réalisation de vos actions , car la santé et la sécurité du travailleur en dépendent.

Tout professionnel qualifié se doit de suivre les règles et les principes liés à son code d’éthique et de déontologie.

Les recommandations se situent en amont des rapports et des articles scientifiques. Suivre les recommandations de son domaine permet un éclairage unique sur les situations délicates ou problématiques du quotidien. Elles amènent des changements de comportements essentiels pour un domaine créatif et productif.

Un site web demeure un outil de diffusion et ne peut remplacer des modalités plus actives de transfert de connaissances permettant d’accompagner les utilisateurs vers l’adoption de bonnes pratiques basées sur des données probantes .