Les déterminants de l’incapacité au travail et les acteurs impliqués

Mise en contexte

Les déterminants représentent les grandes forces en jeu, modulant l’incapacité. Ces forces peuvent être influencées par plusieurs acteurs. Découvrez où vous vous situez dans cet univers, car vous êtes probablement l’un d’entre eux.

À QUI cette section est-elle destinée?

À tous (travailleurs, intervenants, acteurs de l’entreprise, assureurs, famille), car il s’agit d’une responsabilité partagée.

POURQUOI consulter cette section ?

Pour mieux comprendre :

  • que l’ incapacité au travail n’est pas toujours le résultat de la nature et de la gravité d’une lésion professionnelle et d’une mauvaise prise en charge médicale;
  • qu’il y a des acteurs hors du système de santé, issus de l’organisation, de l’assureur et du milieu social du travailleur, ainsi que d’autres enjeux qui peuvent influencer la reprise ou non des activités de travail;
  • que vous êtes possiblement l’un de ces acteurs qui peuvent faire une différence;
  • que vous pouvez communiquer et collaborer avec certains de ces acteurs pour y arriver.

De QUOI est-il question dans cette section?

L’ incapacité au travail  est influencée par plusieurs déterminants d’ordre individuel, organisationnel et sociétal (figure 2). Cette section propose un cadre de référence permettant :

  • de connaître ses déterminants;
  • d’identifier les acteurs qui peuvent jouer un rôle dans le processus d’ intervention ;
  • de favoriser la collaboration et la communication entre les acteurs et avec le travailleur.
Figure 2

Figure 2 − Cadre de référence simplifié de l’ incapacité au travail , illustrant les grandes composantes et leur influence mutuelle.

QUAND cette information est-elle utile?

Elle est utile en tout temps, mais plus particulièrement au début du processus de  réadaptation au travail  afin de coordonner les efforts de chaque acteur.

COMMENT cette information peut-elle être utilisée (applications)?

Cette information peut être utilisée :

  • Comme outil d’aide à la communication et à la collaboration entre acteurs (incluant le travailleur) par l’adoption d’un langage commun;
  • Pour guider l’évaluation des éléments clés à tenir compte gestion du  RT RT Retour au travail  ;
  • Pour la formation sur l’ incapacité au travail .

Introduction et objectifs

L’ incapacité au travail  a fait l’objet de plusieurs dizaines de définitions qui ont évolué avec notre compréhension du phénomène (Lederer et coll., 2014).

L’ incapacité au travail  est un phénomène complexe influencé par un ensemble de forces, de déterminants ainsi que de facteurs ou de systèmes.

Cette section offre un portrait d’ensemble de ce phénomène pour mieux le comprendre et démontrer les responsabilités des différents acteurs ou parties prenantes du retour au travail ( RT RT Retour au travail  ). De plus, elle propose un cadre de référence contribuant à l’adoption d’un langage commun.

Objectif général

Fournir aux parties prenantes du RT RT Retour au travail  une définition et un cadre de référence favorisant la compréhension de l’ incapacité au travail  et l’adoption d’un langage commun. Ceci permettra d’identifier les acteurs qui jouent un rôle dans le processus d’interventions ainsi que de favoriser la communication entre les intervenants et avec le travailleur.

Objectifs spécifiques

  • Identifier les déterminants individuels, organisationnels et sociétaux de l’ incapacité au travail .
  • Identifier les acteurs pouvant être impliqués dans le processus de  réadaptation au travail  et de  RT RT Retour au travail  .

Éléments de méthodologie

Le contenu provient essentiellement des références que sont Lederer, Loisel, Rivard et Champagne, 2014. Nous avons effectué une traduction en français et avons adapté les textes pour créer une version résumée et une version intégrale.

Limites associées à ce contenu

Aucun cadre de référence (ou modèle théorique) ne permet de considérer les perspectives de toutes les parties prenantes du RT RT Retour au travail  , et encore moins de décrire la nature et la force des interactions entre les différents facteurs de risque (environnementaux et personnels) et le fonctionnement au travail. Nous avons donc choisi de présenter uniquement un cadre de référence permettant d’identifier les forces en jeu, sans illustrer les relations entre ces forces.

Déterminants individuels, organisationnels et sociétaux de l’incapacité au travail et acteurs potentiellement impliqués

Pour bien comprendre ce qu’est l’ incapacité au travail , il faut considérer les déterminants individuels, organisationnels et sociétaux :

Figure 3

Figure 3 − Cadre de référence de l’ incapacité au travail . Pour une illustration complète de tous les déterminants, consultez la figure 4 – Cadre de référence de l’incapacité au travail).

Cette figure montre les différents niveaux d’analyse (individuel, organisationnel, sociétal), les différentes forces en jeu (identifiées par les rectangles foncés) et leurs interactions (flèches). Elle témoigne également des acteurs ou parties prenantes du retour au travail (entre parenthèses) et de la complexité de l’ incapacité au travail qui nécessite l’implication et la concertation de différents acteurs dans le processus de  réadaptation au travail .

Caractéristiques personnelles

Les caractéristiques et conditions personnelles sont d’ordre physique (p. ex. les capacité s physiques), d’ordre mental, comportemental et émotionnel (p. ex., la motivation ), d’ordre social (p. ex., les habiletés relationnelles), d’ordre économique (p. ex., une restriction financière), d’ordre éducationnel ou professionnel (par ex., des compétences) et d’ordre culturel ou symbolique (par ex., le sens du travail).

Obtenez plus de détails sur les caractéristiques personnelles

Acteur impliqué : le travailleur lui-même, car il a un rôle actif à jouer.

Environnement de travail

L’ environnement de travail  comporte des dimensions physiques (par ex., les conditions ergonomiques), mentale, comportementale et émotionnelle (par ex., la latitude décisionnelle ), sociale (par ex., les relations avec les collègues), financière (par ex., l’insécurité de l’emploi), structurelle (par ex., la taille de l’entreprise), culturelle et organisationnelle (par ex., l’ouverture à l’ aménagement au travail ).

Obtenez plus de détails sur l’environnement de travail

Acteurs potentiellement impliqués : collègues de travail, comité de santé ou de sécurité, employeur, ressources humaines, supérieur immédiat, représentant syndical.

Système assurantiel et législatif

Le système assurantiel et législatif joue un rôle d’évaluation, d’étiquetage et de légitimation. Il peut permettre ou non à un travailleur de recevoir des indemnisations et de bénéficier de services de  réadaptation au travail .

Obtenez plus de détails sur le système assurantiel et législatif

Acteurs potentiellement impliqués : agents d’indemnisation, conseillers en  réadaptation au travail , médecins-conseils, avocats, représentant syndical.

Système de santé

Le système de santé offre différents services en réadaptation ainsi que des interventions de nature psychosociale. Il est souvent appelé à déterminer l’existence et la gravité de l’incapacité de travail grâce au diagnostic de déficiences physiques et mentales, ou tout au moins, la « légitimation » ou « l’officialisation » de ces déficiences.

Acteurs potentiellement impliqués : ergothérapeutes, médecins généralistes, médecins spécialistes (par ex., médecins du travail), psychiatres, physiothérapeutes, psychologues, techniciens en réadaptation physique.

Environnement social

L’environnement social fait référence à la famille, aux proches, aux microréseaux et à la communauté comme source de soutien social ou financier, à la  charge de travail  non rémunérée en dehors du lieu de travail (bénévolat ou entretien à la maison), aux charges et responsabilités familiales. Il peut aussi jouer un rôle d’étiquetage, de légitimation ou de  stigmatisation  de l’ incapacité au travail .

Acteurs/personnes potentiellement impliquées : amis, famille, relations, voisins.

Dynamiques sociétales, macro infrastructures et systèmes

L’environnement socio-politico-économique et culturel fait référence aux caractéristiques macrosociales spécifiques à l’ incapacité au travail . Celles-ci ont été regroupées en quatre dimensions : politico-légale, macro-économique, sociodémographique et culturelle. Obtenez plus de détails  sur les dynamiques sociétales.

Quels domaines et sous-systèmes ont été couverts par la recherche scientifique sur l’incapacité au travail?

La recherche scientifique a produit des résultats utiles en ce qui concerne le travailleur et son milieu de travail, ce qui fait d’ailleurs l’objet de ce site web. Par contre, il n’y a pas suffisamment de résultats, parfois même aucune recherche, reliés au système assurantiel et législatif, au système de santé et à l’environnement social du travailleur. Enfin, nous avons peu d’emprise sur l’environnement socio-politico-économique et culturel.